News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Hikari

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


Vers la lumière (8,5/10)
Radiance
Hikari

Type : Drame, Romance, Handicap, Maladie

Réalisation : Naomi Kawase

2018
1h41
Couleurs
Scénario : Naomi Kawase
Musique : Ibrahim Maalouf
Production : Naoya Kinoshita, Masa Sawada & Yumiko Takebe

Ce film a reçu le Prix du Jury Oecuménique au Festival de Cannes.

Il sortira au cinéma le 28 février 2018 à :

ANVERS (cinéma Cartoon’s)
BRUGES (cinéma Lumière)
BRUXELLES (cinémas Palace & Vendôme)
CHARLEROI (cinéma Quai 10)
GAND (cinéma Sphinx)
LIEGE (cinéma Grignoux) (à partir du 7 mars)
LOUVAIN (cinéma ZED)
LUXEMBOURG (cinéma Utopia) (à partir du 7 mars)
MONS (cinéma Plaza-Art)
NAMUR (cinéma Caméo) (à partir du 7 mars)

Avec : Masatoshi Nagase, Ayame Misaki, Tatsua Fuji

Hikari

Misako aime décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescriptrice de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre un célèbre photographe dont la vue se détériore irrémédiablement. Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit.

Hikari

Gaby : Belle histoire, beau film.  Lent, mais ce n'était pas dérangeant.  Les personnages principaux attachants m'ont particulièrement interpellée car, à un moment, j'aurais aimé devenir lectrice pour la ligue des aveugles.  Je n'aurais jamais imaginé que c'était aussi difficile d'être descripteur !  Cela demande de l'empathie et aussi de ne pas trop dévoiler pour garder une certaine "magie".  L'histoire a fait rejaillir en moi des sentiments doux et tristes.  Le thème de "l'oubli" était aussi traité de manière intéressante : avec beaucoup de sensibilité et de retenue.  Je recommande sincèrement ce film doux-amer qui mérite plusieurs visionnages afin de pouvoir s'attarder sur chacun des thèmes et être vraiment à fond dedans.  "Il n'y a rien de plus beau que ce qu'on regarde et qui est en train de disparaître". 8/10.

Dominiquel : Deux éléments indéniables et incontestables que possède ce film : les images sont splendides et les acteurs époustouflants.  Ces qualités réunies m'ont fait déborder d'émotion.  Impossible de ne pas être touchée par au moins un des thèmes abordés : le handicap et le refus de l'accepter, l'incompréhension de ce que l'autre vit, la maladie d'Alzheimer et la vieillesse.  Le fait que le film nous laisse le temps de nous poser des milliers de questions sans pour autant nous ennuyer accentue encore ce bouillonnement intérieur.  Enfin, l'intrigue paraît au premier abord assez simple mais il n'en est rien car tous les vécus et toutes les souffrances se recoupent peu à peu, enrichissant ainsi considérablement l'histoire.  Le seul autre film que j'avais vu de cette réalisatrice (Shara) ne m'avait pas convaincu mais, ici, j'ai été complètement conquise par son savoir-faire.  A voir sans hésitation si vous aimez les films bouleversants (sans pour autant être véritablement dramatiques). 9/10.

Hikari

Dominiquel : 9/10 - Gaby : 8/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com.

Hikari

Films japonais - Films parlant de culture japonaise

Hikari